7 conseils avant de partir en randonnée

Pour partir en randonnée, mieux vaut être bien équipé. Nos conseils pour se préparer correctement et surtout ne rien oublier.   Trouver chaussure à son pied  L’essentiel est déjà d’être bien chaussé. Les éléments essentiels à vérifier sont l’adhérence au sol, le maintien du pied, l’imperméabilité, l’évacuation de la transpiration, le confort et l’amorti. Et évidemment, il faut […]

Pour partir en randonnée, mieux vaut être bien équipé. Nos conseils pour se préparer correctement et surtout ne rien oublier.

 

Trouver chaussure à son pied 

L’essentiel est déjà d’être bien chaussé. Les éléments essentiels à vérifier sont l’adhérence au sol, le maintien du piedl’imperméabilité, l’évacuation de la transpiration, le confort et l’amorti. Et évidemment, il faut commencer par définir l’usage que vous allez en faire.

Qui dit chaussures dit chaussettes

Marcher avec des chaussettes inadaptées peut favoriser l’apparition de frottements et d’ampoules.
Evitez les chaussettes de sport bas de gamme, l’acrylique, le coton et la laine. Optez pour
les mélanges en coton/fibres polyester ou en laine/fibres polyester.

Si votre randonnée s’effectue sur plusieurs jours, pensez à dormir avec les chaussettes que vous porterez le lendemain. Elles seront ainsi sèches et chaudes pour démarrer la journée.

Le sac à dos

La première question à se poser est celle du volume.
Cela ne sert à rien de s’encombrer en optant pour un sac trop grand.
Les sacs d’une contenance de 30 à 40 livres conviennent pour une randonnée courte
Pour des marches plus longues de quelques jours, mieux vaut prendre un sac de 50 à 70 livres.

Vérifiez que votre sac est doté de bretelles suffisamment rembourrées pour éviter les douleurs.Généralement, Les sacs de plus de 35 litres et plus sont tous équipés de ce type de bretelles, de sangles de rappel de charge et d’une ceinture ventrale matelassée.

La charge maximum du sac à dos ne doit pas dépasser 20 % du poids du porteur.
Pensez à glisser des barres de céréales dans votre sac de rando, même si la balade est de courte durée.

Boire et manger 

Pendant un effort physique, l’organisme puise énormément dans ses réserves. Votre corps aura besoin d’être hydraté. L’idéal est de boire 500 ml d’eau par heure, en prise régulière toutes les 20 minutes (150 à 200 ml soit 5 à 6 gorgées). Evitez en revanche l’eau glacée, qui peut donner mal au ventre. De plus, N’hésitez pas lors de la randonnée à faire des pauses pour vous ravitailler. Il est important de réalimenter régulièrement le corps en glucides. Pour cela, glissez dans votre sac des barres de céréales, des pâtes de fruits et/ou des fruits secs.

Pour Ne pas ce perdre

Saviez-vous, qu’un GPS ne peut pas remplacer la bonne lecture d’une carte? Même s’il est très pratique, emmener toujours une carte et d’une boussole avec vous au cas ou celui-ci ferait ferais défaut.

Un trousse de premier soin

En cas d’incident, il sera pratique d’avoir une trousse de premier soin. Les éléments essentiels à avoir sur soi sont un désinfectant, un lot de pansements, de la bande collante élastique , une paire de petits ciseaux, une pommade contre les piqûres d’insectes,  des antalgiques, des acetaminophens. Par ailleurs, les personnes qui suivent un traitement spécifique,  doivent se munir de leurs médicaments habituels.

Dernières vérifications

Chaque année, les équipes de secours interviennent des centaines de fois pour des accidents lors de randonnées. Afin d’éviter le pire, pensez à consulter les conditions météorologiques.  Avant de partir, vous devez aussi vérifier si votre assureur prend bien en charge les dépenses liées à un éventuel accident dans le cadre d’une randonnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *